Votre commande

Fermer

Sous-totaux

Listening to music on vinyl

How to build a vinyl system

avril 20, 2017

Vous en avez marre des disques compacts en plastique ? Vous trouvez que le streaming est trop… numérique ? Et moins on en dit sur la cassette audio, mieux c’est. Si vous voulez vivre une expérience musicale vraiment immersive, rien ne remplace le vinyle. Voici comment ébaucher votre premier système

Le vinyle, c’est quelque chose, n’est-ce pas. Que ce soit la sensation d’abaisser l’aiguille sur son disque préféré, ce léger sifflement – chaud, analogique et réconfortant – ou simplement s’asseoir par terre et se pencher sur les pochettes d’album et leurs notes pendant la lecture d’un disque. Écouter un vinyle est une expérience que d’autres formats ne peuvent tout simplement pas égaler. 

Mais pour ceux d’entre vous qui ont grandi avec le numérique (ou dont le dernier tourne-disque ressemblait à une valise avec une enceinte intégrée), monter un nouveau système basé sur le vinyle peut être une perspective désarmante.  

Il ne faut pas se décourager. Suivez ce guide simple et vous ferez tourner votre nouvelle collection en un rien de temps. 

Listening to music on vinyl

La fonction des différents éléments d’une platine

Une installation pour le vinyle comporte un peu plus de composants que pour un système à base de CD, par exemple. Il y a la platine elle-même, bien sûr (plus d’informations sur ce sujet ci-dessous). Ensuite, il y a l’étage phono, un préamplificateur qui capte le signal incroyablement faible de la cellule et l’accroit suffisamment pour que l’amplificateur principal puisse le gérer. 

La cellule contient la pointe de lecture et les aimants. Elle transforme les vibrations du microsillon en signal électrique. La pointe de lecture, ou diamant, est généralement doté d’une pointe de diamant – et est très délicate. C’est essentiel, car elle doit communiquer fidèlement les légères variations physiques du microsillon au reste du système. Traitez-la aussi soigneusement que vous le feriez avec un tweeter à dôme souple… 

Les cellules existent en deux versions : à aimant mobile (MM) ou à bobine mobile (MC). 

La cellule se trouve au bout du bras de lecture, lui-même fixé à l’autre extrémité à un pivot situé dans le coin de la platine afin de permettre un parcours continu sur le disque pendant la lecture. Les bras de lecture sont disponibles dans une variété de styles, formes, couleurs et poids, mais le plus important est de vous assurer qu’il n’applique pas une trop forte pression sur le diamant. Si tel est le cas, cela endommagera vos disques. De nombreux bras de lecture disposent d’un poids réglable à l’extrémité du pivot afin que vous puissiez le régler vous-même (ou que quelqu’un le fasse à votre place). 

Les disques eux-mêmes sont posés sur le plateau. Il peut être fabriqué à partir d’une variété de matériaux – y compris acrylique, MDF, métal et même du verre. Vous pouvez également disposer d’un couvre-plateau en caoutchouc pour empêcher le disque de glisser. 

Enfin, il y a la motorisation. L’entraînement par courroie est le plus courant (le moteur de la platine est relié au plateau par une courroie en caoutchouc). Pourquoi ? Parce que le caoutchouc absorbe les vibrations indésirables du moteur et empêche leur transfert vers le plateau. Vous pouvez également trouver des systèmes à entraînement direct, où le moteur est connecté au plateau lui-même. Cela assurent une vitesse de rotation constante, mais peu transmettre des vibrations du moteur. 

Quelle platine dois-je acheter ?

Vous pouvez aborder la question de plusieurs manières. Si vous débutez, un modèle entièrement automatique sera certainement votre meilleur option. Elles sont prêtes à l’emploi. Tout est configuré. Vous n’avez rien à assembler, l’étage phono est intégré (connectez-le simplement à votre amplificateur principal ou à vos enceintes actives). Ils peuvent même disposer d’un port USB pour convertir votre collection au format numériques (même si nous pensons que c’est un peu gâcher). 

À l’opposé, vous pouvez partir à l’aventure et la construire vous-même. Votre revendeur hi-fi local peut vous y aider. Vous sélectionnerez vous-même chaque composant – le bras de lecture, la cellule, l’étage phono, etc. – pour créer une platine vinyle sur mesure. Certains fabricants proposent des ensembles de composants dont ils savent qu’ils fonctionneront ensemble, mais la beauté de cette aventure réside dans le fait que vous pouvez choisir ceux qui vous conviennent le mieux. Et vous pouvez les mettre à niveau ou les modifier plus tard, à votre guise. 

La solution intermédiaire est fournie avec le bras de lecture et la cellule, mais vous oblige à trouver l’étage phono. C’est ici qu’un essai prend tout son sens : apportez votre platine vinyle et quelques disques préférés à votre boutique hi-fi et testez différents étages phono pour déterminer celui qui vous convient le mieux. Cette approche vous permet également de mettre à niveau la cellule et l’étage phono pour encore améliorer le son. 

Comment installer une platine

Tout d’abord, assurez-vous qu’elle est bien horizontale. Absolument horizontale. Divinement horizontale. Votre platine disque doit reposer sur une surface rigide et bien amortie – toute vibration externe affectera ses performances. Vous constaterez que votre platine est dotée d’un réglage interne sous la forme de pieds ou même de suspensions de plateaux. Cale vaut la peine de les ajuster pour vous assurer que tout est en ordre avant de faire quoi que ce soit d’autre. 

Lorsque vous installez le bras de lecture, assurez-vous qu’il est placé parallèlement au plateau. Ensuite, il est temps de définir la force d’appui – la quantité de force que le diamant met sur le disque. Le fabricant de la cellule fournira un chiffre précis. Il n’y a donc aucun doute à avoir : utilisez simplement une balance et prenez votre temps. Si le poids est trop élevé, le son sera terne ; trop bas et ça va paraître mince. 

Enfin, il y a l’ajustement de l’antiskating. Il s’agit d’une force latérale sur la cellule qui agit contre la force de traction exercée vers l’intérieur par le sillon sur le diamant. L’antiskating est généralement le même que la force d’appui. 

Collection of different vinyls

La garder immaculée

Mieux prévenir que guérir. Gardez le tout exempt de poussière et de saleté et vous n’aurez pas à faire un gros travail de nettoyage de printemps par la suite. Les chiffons antistatiques sont vraiment utiles : essuyez tout avant et après utilisation. Avec une légère pression, un chiffon en microfibre légèrement humide fera également l’affaire. 

En ce qui concerne vos disques, n’utilisez pas d’alcool isopropylique. Bien sûr, cela enlèvera la saleté, mais cela enlèvera également le revêtement protecteur du vinyle et donnera à vos disques un son cassant et dur. De même, ne les nettoyez pas avec du savon et de l’eau sous le robinet. Ça ne vous viendrait même pas à l’esprit… 

Encore une fois, un chiffon en microfibre ou une brosse spéciale pour le nettoyage des disques sera votre meilleur ami. Tout comme se lavez les mains avant de manipuler vos disques – moins vous leur transférerez de gras et de saleté, mieux ce sera.  

En ce qui concerne le nettoyage de votre diamant, si vos disques sont propres, vous n’aurez pas vraiment besoin de le faire. Mais si vous le faites, des brosses et des kits de nettoyage de diamant sont disponibles. Prenez votre temps, faites attention et évitez là aussi l’alcool isopropylique présent dans certains produits de nettoyage. 

Profitez de votre nouveau système

Vous devriez maintenant disposer de toutes les connaissances dont vous avez besoin pour utiliser votre système vinyle. Il ne faut pas oublier non plus que vous pouvez obtenir le meilleur des deux mondes si vous utilisez un équipement Dynaudio. Vous pouvez construire un système traditionnel exceptionnel à l’aide de nos enceintes passives ou, si vous voulez innover, vous pouvez connecter votre platine à un boîtier Dynaudio Connect, puis jouer votre collection sur des enceintes numériques actives Focus XD ou Xeo. Aucun amplificateur externe n’est nécessaire. 

Quelle que soit votre choix, profitez de la musique.